"> " />
23 Oct / 2018

Courir l’été avec son chien, oui, mais prenez garde à la chaleur !

Courir l’été avec son chien, oui, mais prenez garde à la chaleur ! - Antony Le Moigne vous donne ses conseils ????

Les beaux jours sont enfin là : ils sont plus longs, plus lumineux et vous donnent envie de moments privilégiés avec votre chien, en promenade libre ou en en canicross.

Si l’été rime avec sorties et instants complices avec votre compagnon, il faut également se méfier des températures qui grimpent, s’affolent et pourraient être extrêmement dangereuses pour votre animal.

Que l’on se le dise : la chaleur est le pire ennemi de votre chien à l’effort !

En effet, si les humains thermo-régulent la chaleur par l’ensemble des pores de la peau et par le mécanisme de sudation, le chien, lui, n’a que très peu de glandes sudoripares et va donc réguler sa température essentiellement par le mécanisme de la respiration (les chiens à court museau subissent davantage l’effet la chaleur) et les rares glandes sudoripares qui sont situées entre les coussinets.

En outre l’hygrométrie (taux d’humidité dans l’air) peut aussi compliquer l’évacuation de la chaleur. Les chaleurs humides sont donc le pire environnement que l’on puisse proposer à notre chien pour courir.

Néanmoins, l’activité estivale est tout à fait possible en adaptant la pratique et les moments où l’on va faire du sport avec son meilleur ami.

La première des vigilances est de s’assurer que votre chien ait en permanence accès à une gamelle d’eau fraiche. Un chien, en temps normal, doit ingérer entre 50 et 70 ml par kilo par jour. Un chien de 30 kg devra donc boire environ 1.5 L et 2.25 L par jour.

Ensuite, adaptez vos parcours en fonction de la température : privilégiez les sous bois et les endroits où vous pourrez trouver des sources d’eau. N’hésitez pas à vous munir d’eau (dans une gourde par exemple) pour refroidir votre chien. Mouillez de préférence les zones vascularisées et où il y a moins de poils (ventre, creux des cuisses, aisselles) comme les aisselles ou bien l’aine.

De même, soyez attentif à ne pas faire trop long en durée d’effort. Observez bien votre chien : s’il halète plus qu’à l’accoutumée, il sera temps de s’arrêter.

Enfin et le plus important, préférez une sortie le matin de très bonne heure afin de ne prendre aucun risque pour votre compagnon. Vos pouvez également aller courir le soir mais rien de remplacera la fraicheur matinale.

N’oubliez jamais qu’un « coup de chaud » est vite arrivé et peut être fatal.

Bon été à tous et faites vous plaisir avec vos loups, tout en restant vigilant !


Antony Le Moigne

categories
Dernières actualités
Ludovic
Découvrez Ludovic Carpentier - Membre de la Team I-Dog 
 
Louis
Découvrez Louis Le Vern - Membre de la Team I-Dog
Bryan
Découvrez Bryan Duriez - Membre de la Team I-Dog
I-Dog TV